France BPCO, l'urgence vitale - Bienvenue sur notre nouveau site web !

Cover for BPCO Fédération France BPCO
5,781
BPCO Fédération France BPCO

BPCO Fédération France BPCO

France BPCO est la représentation nationale des patients BPCO. 100% patients engagés 100% observateurs avertis 100% acteurs et décideurs. France BPCO est une organisation totalement indépendante. Pour accéder au site tapez francebpco.fr directement.

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
France BPCO... Le Forum pour échanger avec près de 3.000 abonnés. Une expérience, une base de données conséquente pour tous les malades et des bénévoles réellement informés pour répondre à vos interrogations. Abonnez-vous, ne restez pas sans savoir.
https://www.facebook.com/groups/234903910180001

France BPCO... Le Forum pour échanger avec près de 3.000 abonnés. Une expérience, une base de données conséquente pour tous les malades et des bénévoles réellement informés pour répondre à vos interrogations. Abonnez-vous, ne restez pas sans savoir.
www.facebook.com/groups/234903910180001
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Un forum indispensable pour échanger, communiquer et avec à la tête une administratrice qui est capable de répondre à vos doutes et vous donner des informations, dans la mesure du possible. Un forum incontournable pour tous les BPCO.

Cc mon frère, tous les symptômes que tu décris me font penser que tu as une BPCO, car moi même j'ai cette foutue maladie mais comme je fume donc normal. Régis est ce que tu te souviens de Papa il l'avait aussi, est ce il n'y aurait pas une hérédité, je ne sais pas.Ne t' inquiètes pas trop ça et le mal du dos ce sont des maladies du Siècle.Bon courage et gros bisous.

Bonjour a tous, nous sommes trois soeurs a avoir bpco,une est décédé, je pense que je vais bientôt la suivre,stade quatre et de plus en plus de mal a bougé, j'espère s'il vont trouvé traitement pour nos future génération courage a tous

Super

atteinte de BPCO depuis 6 ans j'ai arrêté de fumer aussitôt et malgré cette maladie je me porte mieux car le tabac tu

😢♥️♥️♥️

Bpco détectée en 2019, mais présente depuis bien plus longtemps ! Stade 3, évoluant vers stade 4. Maladie très invaldente

BPCO stade 4 sur grand emphysème sévère avec carence en alpha1antitrypsine substituée à 13grs/15 jrs depuis 16 années, sous O2 24/24 depuis 3 années, PPC depuis 6 années. En attente de greffe pulmonaire, je viens de me faire faire une réduction pulmonaire par valves endobronchiques il y a 8 mois, depuis j'en suis à ma 4ème infection par un staphylocoque, j'ai attrapé également la Covid 19 au CHU Reims, il y a deux bonnes années pour une avancée de mes examens pré-greffe, depuis je vis un véritable calvaire... Courage à vous tous !!

depuis 3 mois j'attend,mon rv le 29 juillet,emphysème ,merci le covid!

RDV le 7 juin pneumologue, essoufflement pour un tout petit effort, BPCO confirmé.

Quel soin,? Quel médicament ?

Je suis diagnostiqué bpco depuis une année stade 2. Je suis fumeuse et je n’ai toujours pas arrêté mais je suis en bonne voie mais c’est pas gagné. Mes symptômes premiers sont un essoufflement important et donc plu de sortie, mal aux jambes et bien sûr le moral en berne. Prise de sang catastrophique!! Un an plus tard ça va mieux , bcp diminuer la cigarette mais cette bourrique ne veux pas me lâcher !! A suivre !!

Pour tous les fumeurs malgré cette maladie, mon plus gros regret de la vie est d'avoir continué de fumer après le diagnostique... ne dites pas qu'il n'est jamais trop tard pour arrêter, parce qu'avec cette saloperie de maladie, nous arrêtons quand il est trop tard !!

Un tableau des gains ou aggravations de chacun permettrait statistiques utiles voire d'apprécier l'aptitude diaphragmatique personnelle avant le depart de chacun ?

View more comments

Urgence BPCO. Pour sauver vos vies et améliorer votre survie. BPCO? Mobilisez-vous-Adhérez-Soutenez France BPCO. 
En physique et en mécanique, l’adhésion permet de créer une résistance. Chez les BPCO, l’adhésion permet de sauver des vies en faisant participer le plus grand nombre de personnes au profit de tous les malades. Lien direct:  https://francebpco.eu/adherez-soutenez/ Vous avez tous pu lire les comptes rendus de notre Fédération et imaginer aisément tout le travail que les BPCO de France BPCO ont engagés au plus haut niveau mais surtout la difficulté de notre combat. Rien ne nous est épargné pas même le je-m’en-foutisme et la médiocrité de certains intervenants institutionnels qui ne veulent même pas avancer dans l’intérêt des malades mais rester sur des ‘’acquis’’ qui n’ont rien apportés ou presque depuis près de 40 ans tout en se targuant que les choses ne vont pas si mal. Sans doute pour eux mais pas pour les BPCO!
Pour augmenter notre capacité de réaction et d’influence, il s’agit maintenant de conforter notre position, renforcer les moyens financiers et techniques, apporter de nouvelles compétences et faire en sorte que notre stratégie d’actions bénéficie d’un soutien sans faille de ceux qui auront à cœur de porter à bout de bras cette lutte à nos côtés pour aller, ensemble, atteindre un objectif commun. 
Le choix est simple et la prise de conscience doit être immédiate car nous savons pertinemment qu’en dehors de notre organisation, personne ne viendra s’enquérir de l’état des BPCO, maintenant et demain. 
Se faire entendre, améliorer drastiquement la prise en charge globale tout en impulsant rapidement la prévention et la recherche, voici le projet initial des BPCO.
C’est un combat que personne n’a mené depuis des décennies et ne veut mener pour nous, pire, sans doute que rester dans notre coin arrangerait beaucoup de monde mais nous en avons décidé autrement. Alors rejoignez-nous, adhérez, soutenez, maintenant.

Urgence BPCO. Pour sauver vos vies et améliorer votre survie. BPCO? Mobilisez-vous-Adhérez-Soutenez France BPCO.
En physique et en mécanique, l’adhésion permet de créer une résistance. Chez les BPCO, l’adhésion permet de sauver des vies en faisant participer le plus grand nombre de personnes au profit de tous les malades. Lien direct: francebpco.eu/adherez-soutenez/ Vous avez tous pu lire les comptes rendus de notre Fédération et imaginer aisément tout le travail que les BPCO de France BPCO ont engagés au plus haut niveau mais surtout la difficulté de notre combat. Rien ne nous est épargné pas même le je-m’en-foutisme et la médiocrité de certains intervenants institutionnels qui ne veulent même pas avancer dans l’intérêt des malades mais rester sur des ‘’acquis’’ qui n’ont rien apportés ou presque depuis près de 40 ans tout en se targuant que les ''choses'' ne vont pas si mal. Sans doute pour eux mais pas pour les BPCO!
Pour augmenter notre capacité de réaction et d’influence, il s’agit maintenant de conforter notre position, renforcer les moyens financiers et techniques, apporter de nouvelles compétences et faire en sorte que notre stratégie d’actions bénéficie d’un soutien sans faille de ceux qui auront à cœur de porter à bout de bras cette lutte à nos côtés pour aller, ensemble, atteindre un objectif commun.
Le choix est simple et la prise de conscience doit être immédiate car nous savons pertinemment qu’en dehors de notre organisation, personne ne viendra s’enquérir de l’état des BPCO, maintenant et demain.
Se faire entendre, améliorer drastiquement la prise en charge globale tout en impulsant rapidement la prévention et la recherche, voici le projet initial des BPCO.
C’est un combat que personne n’a mené depuis des décennies et ne veut mener pour nous, pire, sans doute que rester dans notre coin arrangerait beaucoup de monde mais nous en avons décidé autrement. Alors rejoignez-nous, adhérez, soutenez, maintenant.
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Bientôt 7 mois d hospitalisation en moins d un an! Et combien d autres que moi ??? Alors oui, il y a URGENCE VITALE... ADHEREZ, SOUTENEZ la seule organisation qui se bat pour les BPCO.

Je n arrive pas à me connecter pour adhérer et faire don

Impossible d adhérer et de faire un don que faire

Pourquoi faire ptdr

Moi je vais adhèrer mais je touche que 300 euro par mois qui peut me dire combien ca coûte merci que je budgetise

Je suis les informations sur France BPCO mais je ne peux faire mieux pour le moment

mon épouse est décédée de cette maladie

moi je suis atteinte de cette maladie et c'est dur pour moi tous les jours en plus j'ai mon mari il a la démence les jours à venir je ne veux même pas y penser

je connais la BPCO par coeur, je vis avec

Pas simple d'avoir un emphysème et BPCO ce que j'ai

Je connais bien la Bpco car je suis sous oxygène depuis trois ans et je vais etre de nouveau hospitalisé vendredi

Je suis bpco depuis 2014 kiné deux fois par semaine

Idem je vis avec BPCO emphysème en plus tout se qu on respire et le reste

Ptg

Mon frère était atteint lui aussi et avec un emphyseme en plus et oxygène aussi et malheureusement il est décédé en 2016 mais il m'a dit de pas faire comme lui si je suis malade arrête toi ta vie est plus précieuse que le travail nous sommes pas irremplaçable la santé passe avant tout et il a tout à fait d accord sur terre malheureusement nous sommes que dès pions vue comment sa passe maintenant pour tout il faut voir autrement la vie

Courage à toutes ces personnes..Ne les oublions pas.

Je suis bpco. Mais jamais de don. Arrêtez vos conneries .on se suffit à nous même.

BPCO et à partir de 1990 emphysème , 2011 sous oxygène 24 h sur 24 et le 25 12 2015 grêffe bipulmonaire et maintenant re BPCO . Depuis le mois d Octobre , bactéries ou suspicions de rejet

Une pensée pour ton Papa, 🙏😘

Idem bpco depuis 2019 avec emphysème courage a tous

Je suis bpco stade4/5,je suis curieuse de savoir ques ce que cela nous apporte ? Ça m intrigue

Bpco pour moi aussi du au tabac

Rabi youstour

Il faudrait une prise en charge à 100% par la sécu, moi mes dossiers refusés 2 fois . Alors que cette maladie est très difficile à vivre.

View more comments

À suivre.

À suivre. ... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Bonjour C'est possible d'en savoir davantage En vous remerciant Cordialement

Bonjour à tous 😊

Bonjour et bonne journée ami es BPCO et tout les bénévoles . Et à notre Président

❤️

Bonjour

Bonjour à tout le monde.

Bonjour à toutes et tous !

Bonjour a tous

Courage à amitié a tous.

BONJOUR À VOUS TOUS ET TOUTES

Bonjour à tous

Bonjour

Bonjour à tous.

Bonjour a tous 👋

Bonjour a tous

Bonjour à tous.

Bonjour 👋

Bonjour a tous bon jeudi

Bonjour

Bonjour

Bonjour à toutes et à tous ❣

Bonjour

Salut

View more comments

... See MoreSee Less

Comment on Facebook

😲🤔???😲

Je vois pas le rapport 😢

??

Pk ? Je ne comprends pas ?

Ah bon ?

Pourquoi.,???

Quel rapport avec l actualité ? J avoue ne pas comprendre

??

Sa c'est pas normal

Alors on se range pourquoi une explication est nécessaire

Cette publication est contestée car incomprise.

Pourquoi 🤔😯 ? Je ne comprends pas !

Normal et solidaire

Il y a des moments exceptionnels dans une existence qui demande un peu plus d’humanisme envers les autres. Le fait d’annoncer la mise en suspend temporaire de cette page ne veut pas dire que celle-ci va fermer. Bien au contraire. La situation internationale affecte l’ensemble des populations, l’avenir de populations entières se joue sans doute à travers cette crise et tout le monde est concerné. Celles et ceux qui pensent que d’être un malade BPCO exige en retour une priorité de considération devrait faire preuve d’altruisme. Ce post est mis en ligne à la fois par respect envers des millions de gens dans une situation dramatique (dont des ressortissants français ou bi-nationalité…) mais également parce que l’information évolutive de la situation couvre tout autre actualité. Et il est compréhensible que même des patients BPCO aient du mal à faire des annonces spécifiques en faisant abstraction de leur ressenti personnel. Personne ne peut faire le procès des France BPCO (tous malades et massivement gravement) qui passent leur temps à travailler visiblement ou en arrière-plan pour le mieux-être des patients depuis des années avec des résultats qui vous sont annoncés régulièrement et sans commune mesure avec tout ce qui n’a pas été fait depuis des décennies sur le sujet. La solidarité humaine existe et c’est parce qu’elle existe que nous passons des heures, des jours, des semaines et des mois à travailler au mépris de nos agendas personnels, alors nous invitons tout le monde à un peu de retenue, de dignité et du respect face à ce que certains subissent. Il s’agit d’enfants, de femmes, de personnes handicapées et au final d’être humain qui ont besoin de tous les messages de soutien nécessaire. Cette ‘’suspension’’ d’actualité est TEMPORAIRE.

Soyons solidaire

Solidaire à 100% après la crise du covid et les confinements, une guerre atroce est a notre porte . Toutes mes pensées vont au peuple ukrainien.

Il y a des moments exceptionnels dans une existence qui demande un peu plus d’humanisme envers les autres. Le fait d’annoncer la mise en suspend temporaire de cette page ne veut pas dire que celle-ci va fermer. Bien au contraire. La situation internationale affecte l’ensemble des populations, l’avenir de populations entières se joue sans doute à travers cette crise et tout le monde est concerné. Celles et ceux qui pensent que d’être un malade BPCO exige en retour une priorité de considération devrait faire preuve d’altruisme. Ce post est mis en ligne à la fois par respect envers des millions de gens dans une situation dramatique (dont des ressortissants français ou bi-nationalité…) mais également parce que l’information évolutive de la situation couvre tout autre actualité. Et il est compréhensible que même des patients BPCO aient du mal à faire des annonces spécifiques en faisant abstraction de leur ressenti personnel. Personne ne peut faire le procès des France BPCO (tous malades et massivement gravement) qui passent leur temps à travailler visiblement ou en arrière-plan pour le mieux-être des patients depuis des années avec des résultats qui vous sont annoncés régulièrement et sans commune mesure avec tout ce qui n’a pas été fait depuis des décennies sur le sujet. La solidarité humaine existe et c’est parce qu’elle existe que nous passons des heures, des jours, des semaines et des mois à travailler au mépris de nos agendas personnels, alors nous invitons tout le monde à un peu de retenue, de dignité et du respect face à ce que certains subissent. Il s’agit d’enfants, de femmes, de personnes handicapées et au final d’être humain qui ont besoin de tous les messages de soutien nécessaire. Cette ‘’suspension’’ d’actualité est TEMPORAIRE.

Solidarité 🙏

View more comments

Info dernière. PPC-VNI-Philips. Pour celles et ceux que cela intéresse, vous pourrez suivre en direct dès 18h00 aujourd'hui et via ce lien : www.youtube.com/channel/UCLwzdfn_TDPGx7pv7nbDryQ
... une réunion publique sur le sujet du remplacement des dispositifs Philips organisé par l'agence nationale de sécurité du médicament.
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Comme prévu, cette réunion publique (sans tchat il faut le préciser car désactivé depuis le départ du visio) vient confirmer ce que France BPCO annonce depuis plusieurs semaines. La ffaair, heureusement méconnue des bpco et de tout le monde en général a profité d'un flottement pour ce faire un bon coup de pub avec une alerte sur les ''cancers'' et autres éléments à ''haute toxicité'' des appareils Philips et générer une panique chez les patients pour RIEN. L'ANSM confirme, les médecins confirment, ne mettez pas vos appareils au placard, ne faites pas comme certains qui plantent des coups de canif dans la mousse des dispositifs pour les transmettre aux avocats au risque là, de recevoir en pleine face les conséquences d'une bêtise absolue. Fermez le Ban.

France BPCO. PPC-VNI-Philips. Quand la présidente d’une pseudo fédération d’insuffisants respiratoires* (totalement aux abois) est à l’origine d’une panique sur les réseaux patients respiratoires. 
Reprise des matériels Philips dédiés à l’apnée du sommeil et à la ventilation non invasive (VNI). Nous attendons en général d’être en possession de tous les documents nécessaires et factuels avant de communiquer sur tel ou tel autre sujet, cela évite de raconter des inepties, quel que soit le sujet.

Le 10 juin dernier, le groupe Philips a fait connaître à l’autorité sanitaire française que l’altération ÉVENTUELLE de la mousse (servant à insonoriser les appareils) utilisée sur certains matériels destinés à l’apnée du sommeil et de la VNI pouvait provoquer d’éventuels soucis. Par principe de précaution et sur la base des informations disponibles, Philips a émis une notification de sécurité assortie d’une action corrective. Plus qu’un danger imminent, il s’agit, avant tout, d’une mesure de précaution. Comme pour tout dispositif médical, il est défini explicitement (comme sur une notice de médicament), toute complication pouvant provenir de l’utilisation de tel ou tel autre produit. Philips connaissant les inquiétudes légitimes qui pouvaient résulter et les dérives éventuelles orchestrées à l’annonce d’une telle information a préféré rappeler l’ensemble de ces dispositifs au niveau mondial pour plus de transparence.

Pour rappel, cette information est partie des États-Unis où sans doute, quelques matériels n’ont pas bénéficié d’un entretien performant comme c’est le cas dans notre pays où les patients ont accès à des réseaux de Prestataires de Santé à Domicile (PSAD) qui organisent et contrôlent la gestion des appareils avec rigueur. Cette particularité américaine a provoqué un ou des comportements qui ont occasionné une dégradation de la mousse assourdissante employée dans la fabrication de ces appareillages pour l’apnée du sommeil et surtout de la VNI (Ventilation Non Invasive) pour les BPCO. 

À l’inverse de la France ou d’autres pays européens, les américains ont un système de santé très étriqué loin de ce que nous connaissons ici et à cette heure, toutes les informations que nous détenons confirment qu’aucun cas avéré de cancer ou autre toxicité grave n’est déclaré et ce, où que ce soit sur la planète et de surcroît, les appareils ne sont pas défectueux. 

L’ ANSM, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament, le confirme à chaque échange et une étude canadienne menée sur un panel de plusieurs milliers de personnes démontre qu’il n’apparaît pas plus de cancers dans une population appareillée par ce type de dispositifs que dans la population conventionnelle (5 à 6% en moyenne de part et d’autre). Quant à la SPLF (société de pneumologie-médecins hospitaliers) et Santé Respiratoire France (pneumologues libéraux), appellent les personnes concernées à poursuivre le traitement avec la machine PPC indiquée notamment dans les apnées du sommeil, le temps que le matériel soit remplacé. 
Il en va de même, nous le rappelons, pour les BPCO sous VNI.

Contrairement aux termes employés à dessein par la présidente de la FFAAIR (pseudo fédération d’insuffisants respiratoires dans laquelle moins de 2 % de ses vieux adhérents très décalés sont des BPCO-le reste étant des apnéiques du sommeil) la mise ‘’en danger’’ d’autrui des patients n’est pas crédible à cette heure. Pire, déclarer que les patients vont continuer d’inhaler ‘’des substances hautement toxiques’’ comme l’écrit la plume de service (un certain Jean-Jacques Cristofari) de cette organisation endormie depuis plus de 30 ans est un mensonge. Quant au ‘’respirator gate’’ et l’annonce d’une ‘’affaire du médiator’’ par l’administrateur de cette ‘’grande’’ maison, Christian Trouchot**, nous en sommes très, très loin. 
La présidente de la FFAAIR qui, par de multiples canaux, tente d’exister encore, porte l’information où elle peut pour se poser en sauveur des malades et profiter de son ‘’heure de gloire’’. Elle lance : ‘’Les « IR » (???) (Notion totalement abstraite voire inexacte dans les propos de cette présidente) « auront droit à une double peine ». Sauf que les insuffisants respiratoires ne sont pas concernés en masse par le matériel habituel d’oxygénothérapie de longue durée. Seuls ceux utilisant une VNI le sont. Qu’ils soient rassurés et qu’ils continuent à utiliser leur matériel. 

Les BPCO qui utilisent une VNI, doivent informer leur prestataire pour faire le nécessaire. 
Tous les prestataires ont déjà transmis cette information à leurs patients, sauf cas exceptionnel et si ceux-ci ne l’ont pas encore fait, rappelez-leur leur obligation.

Au final, loin d’avoir à ‘’sauver’’ des milliers de malades, il a été créé une panique qui peut mettre en danger immédiat les patients qui n’utiliseraient plus leur matériel ! 
Il y a surtout du matériel à remplacer par précaution et Philips a décidé d’employer les grands moyens au niveau international pour éviter toute suspicion de problème sanitaire. Mais le système du monde respiratoire ne fait pas exception dans le mode de production mondialisé et la crise Covid pèse très lourdement sur l’ensemble des chaînes de production et donc de l’approvisionnement des pièces nécessaires pour remettre à niveau ces équipements et le schéma de réapprovisionnement prendra sans doute une bonne année avant de pouvoir clôturer cet épisode.
Vous pouvez également en parler à votre médecin qui vous conseillera, sans doute, de continuer le traitement avec le matériel actuel le temps de le remplacer. 
INUTILE donc de s’AFFOLER, tournez-vous vers vos prestataires de santé à domicile, vos médecins, qui vous apporteront des informations précises et rassurantes sur le sujet.
Information du groupe Philips. 
* FFAAIR : fédération française des amicales (??) et associations d’insuffisants respiratoires (moins de 2 % de BPCO dans cette organisation) ou handicapés respiratoires (ceux-ci nous aimerions bien savoir qui ils sont depuis le temps…) et dont on ne sait toujours pas de quoi ils sont handicapés.
** Christian Trouchot : Devant les informations contradictoires qui circulent, M. Christian Trouchot prend son ‘’courage’’ à deux mains (BIGRE-NDLR) et explique : « tant que l’on ne peut pas avoir un nouveau respirateur, il faut continuer à utiliser le Philips, même s’il est suspect. A titre personnel, je préfère craindre un risque incertain et lointain, en continuant d’utiliser le respirateur plutôt que de faire face à un danger certain et immédiat résultant de l’arrêt du traitement ». EN CLAIR, d’après Monsieur Trouchot, il faut faire fi de toutes les allégations lancées par la FFAAIR (pour un risque incertain et lointain), sa présidente, son rédacteur patenté, Jean-Jacques Cristofari (plume officielle de tout ce qui est écrit par la-dite fédération FFAAIR) et par lui-même alors qu’ils évoquent en chœur depuis des semaines de graves défauts (matériel Philips) qui contribuent depuis des mois à INTOXIQUER, jour après jour, les patients qui les utilisent’’. Ils parlent d’appareils « HAUTEMENT toxiques », qui laissent « les gens respirer du POISON chaque nuit et mourir dans leur coin » … Alors il faut savoir !
La FFAAIR a tellement contribué à la défaillance systémique concernant les BPCO (et donc les insuffisants respiratoires-moins de 1% se trouvent ailleurs dans d’autres pathologies rares) qu’elle devrait être beaucoup plus réservée dans ces effets de manches.

France BPCO. PPC-VNI-Philips. Quand la présidente d’une pseudo fédération d’insuffisants respiratoires* (totalement aux abois) est à l’origine d’une panique sur les réseaux patients respiratoires.
Reprise des matériels Philips dédiés à l’apnée du sommeil et à la ventilation non invasive (VNI). Nous attendons en général d’être en possession de tous les documents nécessaires et factuels avant de communiquer sur tel ou tel autre sujet, cela évite de raconter des inepties, quel que soit le sujet.

Le 10 juin dernier, le groupe Philips a fait connaître à l’autorité sanitaire française que l’altération ÉVENTUELLE de la mousse (servant à insonoriser les appareils) utilisée sur certains matériels destinés à l’apnée du sommeil et de la VNI pouvait provoquer d’éventuels soucis. Par principe de précaution et sur la base des informations disponibles, Philips a émis une notification de sécurité assortie d’une action corrective. Plus qu’un danger imminent, il s’agit, avant tout, d’une mesure de précaution. Comme pour tout dispositif médical, il est défini explicitement (comme sur une notice de médicament), toute complication pouvant provenir de l’utilisation de tel ou tel autre produit. Philips connaissant les inquiétudes légitimes qui pouvaient résulter et les dérives éventuelles orchestrées à l’annonce d’une telle information a préféré rappeler l’ensemble de ces dispositifs au niveau mondial pour plus de transparence.

Pour rappel, cette information est partie des États-Unis où sans doute, quelques matériels n’ont pas bénéficié d’un entretien performant comme c’est le cas dans notre pays où les patients ont accès à des réseaux de Prestataires de Santé à Domicile (PSAD) qui organisent et contrôlent la gestion des appareils avec rigueur. Cette particularité américaine a provoqué un ou des comportements qui ont occasionné une dégradation de la mousse assourdissante employée dans la fabrication de ces appareillages pour l’apnée du sommeil et surtout de la VNI (Ventilation Non Invasive) pour les BPCO.

À l’inverse de la France ou d’autres pays européens, les américains ont un système de santé très étriqué loin de ce que nous connaissons ici et à cette heure, toutes les informations que nous détenons confirment qu’aucun cas avéré de cancer ou autre toxicité grave n’est déclaré et ce, où que ce soit sur la planète et de surcroît, les appareils ne sont pas défectueux.

L’ ANSM, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament, le confirme à chaque échange et une étude canadienne menée sur un panel de plusieurs milliers de personnes démontre qu’il n’apparaît pas plus de cancers dans une population appareillée par ce type de dispositifs que dans la population conventionnelle (5 à 6% en moyenne de part et d’autre). Quant à la SPLF (société de pneumologie-médecins hospitaliers) et Santé Respiratoire France (pneumologues libéraux), appellent les personnes concernées à poursuivre le traitement avec la machine PPC indiquée notamment dans les apnées du sommeil, le temps que le matériel soit remplacé.
Il en va de même, nous le rappelons, pour les BPCO sous VNI.

Contrairement aux termes employés à dessein par la présidente de la FFAAIR (pseudo fédération d’insuffisants respiratoires dans laquelle moins de 2 % de ses vieux adhérents très décalés sont des BPCO-le reste étant des apnéiques du sommeil) la mise ‘’en danger’’ d’autrui des patients n’est pas crédible à cette heure. Pire, déclarer que les patients vont continuer d’inhaler ‘’des substances hautement toxiques’’ comme l’écrit la plume de service (un certain Jean-Jacques Cristofari) de cette organisation endormie depuis plus de 30 ans est un mensonge. Quant au ‘’respirator gate’’ et l’annonce d’une ‘’affaire du médiator’’ par l’administrateur de cette ‘’grande’’ maison, Christian Trouchot**, nous en sommes très, très loin.
La présidente de la FFAAIR qui, par de multiples canaux, tente d’exister encore, porte l’information où elle peut pour se poser en sauveur des malades et profiter de son ‘’heure de gloire’’. Elle lance : ‘’Les « IR » (???) (Notion totalement abstraite voire inexacte dans les propos de cette présidente) « auront droit à une double peine ». Sauf que les insuffisants respiratoires ne sont pas concernés en masse par le matériel habituel d’oxygénothérapie de longue durée. Seuls ceux utilisant une VNI le sont. Qu’ils soient rassurés et qu’ils continuent à utiliser leur matériel.

Les BPCO qui utilisent une VNI, doivent informer leur prestataire pour faire le nécessaire.
Tous les prestataires ont déjà transmis cette information à leurs patients, sauf cas exceptionnel et si ceux-ci ne l’ont pas encore fait, rappelez-leur leur obligation.

Au final, loin d’avoir à ‘’sauver’’ des milliers de malades, il a été créé une panique qui peut mettre en danger immédiat les patients qui n’utiliseraient plus leur matériel !
Il y a surtout du matériel à remplacer par précaution et Philips a décidé d’employer les grands moyens au niveau international pour éviter toute suspicion de problème sanitaire. Mais le système du monde respiratoire ne fait pas exception dans le mode de production mondialisé et la crise Covid pèse très lourdement sur l’ensemble des chaînes de production et donc de l’approvisionnement des pièces nécessaires pour remettre à niveau ces équipements et le schéma de réapprovisionnement prendra sans doute une bonne année avant de pouvoir clôturer cet épisode.
Vous pouvez également en parler à votre médecin qui vous conseillera, sans doute, de continuer le traitement avec le matériel actuel le temps de le remplacer.
INUTILE donc de s’AFFOLER, tournez-vous vers vos prestataires de santé à domicile, vos médecins, qui vous apporteront des informations précises et rassurantes sur le sujet.
Information du groupe Philips.
* FFAAIR : fédération française des amicales (??) et associations d’insuffisants respiratoires (moins de 2 % de BPCO dans cette organisation) ou handicapés respiratoires (ceux-ci nous aimerions bien savoir qui ils sont depuis le temps…) et dont on ne sait toujours pas de quoi ils sont handicapés.
** Christian Trouchot : Devant les informations contradictoires qui circulent, M. Christian Trouchot prend son ‘’courage’’ à deux mains (BIGRE-NDLR) et explique : « tant que l’on ne peut pas avoir un nouveau respirateur, il faut continuer à utiliser le Philips, même s’il est suspect. A titre personnel, je préfère craindre un risque incertain et lointain, en continuant d’utiliser le respirateur plutôt que de faire face à un danger certain et immédiat résultant de l’arrêt du traitement ». EN CLAIR, d’après Monsieur Trouchot, il faut faire fi de toutes les allégations lancées par la FFAAIR (pour un risque incertain et lointain), sa présidente, son rédacteur patenté, Jean-Jacques Cristofari (plume officielle de tout ce qui est écrit par la-dite fédération FFAAIR) et par lui-même alors qu’ils évoquent en chœur depuis des semaines de graves défauts (matériel Philips) qui contribuent depuis des mois à INTOXIQUER, jour après jour, les patients qui les utilisent’’. Ils parlent d’appareils « HAUTEMENT toxiques », qui laissent « les gens respirer du POISON chaque nuit et mourir dans leur coin » … Alors il faut savoir !
La FFAAIR a tellement contribué à la défaillance systémique concernant les BPCO (et donc les insuffisants respiratoires-moins de 1% se trouvent ailleurs dans d’autres pathologies rares) qu’elle devrait être beaucoup plus réservée dans ces effets de manches.
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Merci pour ces précisions.

Merci pour ces infos

Vous remarquerez tous que les BPCO n’ont jamais été cités alors que ceux qui ont une VNI sont les plus concernés. Et pourquoi ? parce que la FFAAIR, qui se dit les seuls représentants des insuffisants respiratoires a axé le discours sur l’apnée du sommeil. Et les BPCO ? ne sont-ils pas les vrais et seuls insuffisants respiratoires ? A la fois il y a un discours qui dit tout et son contraire. Certes les cancers ne sont pas avérés mais s’ils l’étaient comme beaucoup le pensent, pourquoi alors demander aux patients de continuer le traitement ? c’est un non-sens.

Tout ça pour ça ! A l’issue du Webinaire d’information ventilateurs et appareils de PPC Philips de ce soir, il semble que la montée en mayonnaise soit bien retombée. Cela confirme en tous points notre post qui cite la même étude canadienne très rassurante. L’ensemble des informations données à la fois par l’ANSM et les pneumologues interrogés est rassurant et indique qu’il n’y a aucun élément factuel et que les patients ne doivent surtout pas arrêter leur traitement. Le soi-disant scandale sanitaire mis en avant par la FFAAIR est donc une occasion de se faire « mousser »… N’hésitez pas à vous manifester auprès de vos PSAD s’il ne l’ont pas fait, mais surtout aucune panique ! les éructations médiatiques de ces derniers jours pour exister n’ont fait que vous inquiéter de manière disproportionnée. France BPCO n’est pas la pour se faire de la pub sur le dos des patients mais pour vous informer le plus sérieusement possible. C’est ce qui arrive encore aujourd’hui.

Merci pour les infos !!

Merci .

Sérieux depuis quand vous êtes là pour défendre les multinationales américaines ? Les prestataires « exemplaires » vous vous foutez de la gueule de qui ? Je vous parle des prestataires qui me fournissent mes pompes à immunoglobulines les mêmes depuis 15 ans ? je vous ai connu plus combattif ….on a vécu déjà ça nous les immunodeficients et i;suffisants respiratoires avec le scandale Hamontics dont peu de médias ont parlé (joints défectueux des machines à don de plasmas qui balançaient des particules cancérigènes ) ´ le sang contaminé les hémophiles etc,,, très decu

Ces gens n en ont rien a foutre de nous les i;suffisants respiratoires ils se font un blé de dingue. Sur notre misère

Merci pour les infos 👍

Moi j en ai une sa va faire 4an quoi ce soit je me retourne contre hopital une pleumologie de lhopital de la zup de epinal

Merci pour les infos. Bonne journée

Merci à vous

Merci à vous pour ces informations

Merci pour ces informations

Merci pour les infos etant atteinte aussi de BPCO avec oxygene .

Il y a sur Facebook une autre page qui s'appelle "la BPCO et moi"; je leur ai demandé s'il existait des associations comme "la ligue contre le cancer" pour faire des dons pour aider la recherche sur notre maladie, et l'on m'a chaudement recommandé la FFAAIR, maintenant je regrette mon don !

Mais comment depuis le 10 juin 2021 nous sommes informés que maintenant ?

j'ai une BPCO c'est dure, car vivre en portant l'air qu'il faut pour vivre n'est pas plaisant, mais au moins je vis, pas de vacance car limité selon la hauteur ou il y a moins oxygène, et quand je veux aller dans ma famille il faut prévoir les bombonnes d'avance.

Bonsoir , moi j'ai demandé un portable oxygène plus pratique et moins encombrant , bonne soirée

Encore un nouveau scandale putain y en a vraiment marre . Ma mère et ma sœur BPCO sous VNI🙏🙏🙏🙏🙏

Merci pour les infos et c'est vrai, on n'en parle pas assez, c'est pourtant très dur à vivre cette maladie

Corinne Jacquet

J'ai appelé l'on prestataire concernant l'on appareil et il sera remplacé dans l'année. Pas de panique et c'est honnête de la part de Philips d'avoir pris les devants.

J ai été appareillé pendant 7 ans avec une machine Philips. Au mail reçu par la société qui s occupe de ces machines nous informant d éventuels problèmes de cancers, d inflammation oculaires, j en passe et des meilleurs .... je les ai appelé et m ont dit de faire une déclaration à l Ans pour faire remonter le fait que j ai développé un cancer du poumon en 2020 et que depuis plusieurs mois j avais des inflammations oculaires à répétition que mon ophtalmo ne s expliquait pas. Impossible de faire la déclaration car l outil utilisé ne reconnaissait aucun code postal. Je mesuis battue avec mon médecin et ma machine à été changé rapidement. Après comment prouver que mon cancer et mes uveïtes à répétition sont liés à cette machine, puisque j étais fumeuse et je souffre d'une spondilarthrite....

Patrick Sogni , à la question , " pourquoi se dédouaner de l'entreprise fantome FFAIR ? Pour moi il n'y a pas 30 raisons, "la grande maison" comme la nomme ses protagonistes et ses fidèles n'a été à l'origine d'aucune avancée notable en faveur des malades BPCO et autres insuffisances respiratoires graves.

View more comments

Matériels Philips PPC et VNI. Flash Info. France BPCO donnera sa version des faits à propos du remplacement des matériels Philips et de la réalité du sujet. Attention aux annonces tonitruantes des dirigeants de la FFAAIR et des quelques illuminés qui fusent de toutes parts dune façon extravagante sur les réseaux bien informés. Information en ligne dès 15h avec un lien direct pour participer dès 18h à une réunion dinformation organisée par lagence nationale de sécurité du médicament, sans doute pour apaiser tout le monde. La FFAAIR est en train dorganiser une panique générale loin, très loin de la réalité.

Matériels Philips PPC et VNI. Flash Info. France BPCO donnera sa version des faits à propos du remplacement des matériels Philips et de la réalité du sujet. Attention aux annonces tonitruantes des dirigeants de la FFAAIR et des quelques illuminés qui fusent de toutes parts d'une façon extravagante sur les réseaux ''bien informés''. Information en ligne dès 15h avec un lien direct pour participer dès 18h à une réunion d'information organisée par l'agence nationale de sécurité du médicament, sans doute pour apaiser tout le monde. La FFAAIR est en train d'organiser une panique générale loin, très loin de la réalité. ... See MoreSee Less

Comment on Facebook

J'aurais aimé voir cette publication avant le week-end que j'ai passé stressée suite aux différentes informations distillées un peu partout. Merci.

On dit tout et n'importe quoi !!

Et pour les appareils Resmed ?

Quel est le but ? J'ai du mal à comprendre .

merci

On sent bien que Philips est un sponsor majeur de France BPCO, alors pas touche......!!!

Claire à lire bises

Défendre les malades oui défendre les multinationales des vendeurs d’aspirateurs qui maintenant font de l assitance non ! Nationalisons tous les soins pour les insuffisants respiratoires ! Retrait. Du matos défectueux !

En plein Covid alors que les malades les insuffisants respiratoires les immunodperimes, souvent les mêmes, sont sacrifiés , est ce le moment de défendre ces gens qui se font du blé sur notre maladie ? Non loin de la #ouiaumasque #autodefensesanitaire

Bpco emphysème asthme accos j’ai le droit d’ouvrir ma gueule !

View more comments

France BPCO*... Les détails et les rouages d’un combat pour lequel, tous les BPCO, doivent rejoindre celles et ceux qui sont investis au quotidien. Une lutte permanente pour la survie où les patients sont bien souvent les dernières roues de la charrue. Rapport 2021-Lien direct France BPCO: https://drive.google.com/file/d/1R1lIF15tvoG9ufNBRD8KpbmLqYHWAKdG/view?usp=sharing
Certains, sans doute, pensent que lorsqu’un individu tombe malade ou qu’il est enfin diagnostiqué trop tard, devient une sorte de crétin, incapable de comprendre quoi que ce soit, qui que ce soit et pourtant, chacun à sa manière est détenteur d’un certain savoir, de certaines connaissances et des fois des parcours qui valent professionnellement largement certains de nos interlocuteurs. France BPCO est bien la représentation nationale des BPCO et pour cause, ce sont tous des BPCO.
Soutenez-Partagez. Seuls les BPCO feront sortir la BPCO de cet anonymat et de cette défaillance sanitaire à grande échelle...
*La BPCO, une définition loin de la maladie du vieux crétin fumeur honteuse et fausse.  La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par lOBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que lasthme, la route, lamiante, lalcool, le sida et bien dautres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, lignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse dune façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer lattention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis. 
Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... https://presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../44345/

France BPCO*... Les détails et les rouages d’un combat pour lequel, tous les BPCO, doivent rejoindre celles et ceux qui sont investis au quotidien. Une lutte permanente pour la survie où les patients sont bien souvent les dernières roues de la charrue. Rapport 2021-Lien direct France BPCO: drive.google.com/file/d/1R1lIF15tvoG9ufNBRD8KpbmLqYHWAKdG/view?usp=sharing
Certains, sans doute, pensent que lorsqu’un individu tombe malade ou qu’il est enfin diagnostiqué trop tard, devient une sorte de crétin, incapable de comprendre quoi que ce soit, qui que ce soit et pourtant, chacun à sa manière est détenteur d’un certain savoir, de certaines connaissances et des fois des parcours qui valent professionnellement largement certains de nos interlocuteurs. France BPCO est bien la représentation nationale des BPCO et pour cause, ce sont tous des BPCO.
Soutenez-Partagez. Seuls les BPCO feront sortir la BPCO de cet anonymat et de cette défaillance sanitaire à grande échelle...
*La BPCO, une définition loin de la maladie du ''vieux crétin fumeur'' honteuse et fausse. La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par l'OBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que l'asthme, la route, l'amiante, l'alcool, le sida et bien d'autres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, l'ignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse d'une façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer l'attention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis.
Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../44345/
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Merci pour cet énorme travail

Merci à toute l'équipe pour votre engagement et votre dévouement

Merci pour votre dénouement

Merci à toutes l équipe pour votre investissement et dévouement

merci a tous

Je tiens beaucoup à remercier toutes les équipes de France BPCO pour vôtre dévouement et surtout pour vous ténacité Bien cordialement et surtout bonne continuation dans nôtre défense

Ne rien lâcher et se battre tous ensemble.Encore merci pour ce texte criant de vérité.👍👍👍

Merci à tous et toutes pour les infos.

Merci pour tout ce que vous faites👏

Merci à toute l'équipe pour votre dévouement et notre combat de tous les jours 😏

Un grand Merci à tous les acteurs de France BPCO qui se battent au quotidien 👍😉💖💖💖

Merci

Merci !

Merci !

Merci

Merci à tous pour ce que vous faites pour qu’enfin cette fichue maladie soit connue , prise en charge, dépistée avant qu’il ne soit trop tard 💓

Merci de réagir pour nous bonne journée à tous

Merci beaucoup pour votre dévouement.

Une antenne pour AURA est prévu pour quand ?

Merci d etre a l ecoute

il faut d'abord arrêter de...fumer!!

Merci

View more comments

BPCO*** Petit retour sur les États généraux de la Santé Respiratoire avec cette dernière image, de dr à g : les Dr. Hervé Pégliasco, SPLF*, Dr. Frédéric Le Guillou, Santé Respiratoire France**, Dr. Mathieu Larrousse, SPLF, Pr. Chantal Raherison-Semjen, présidente SPLF et Philippe Poncet, président de France BPCO. Notre organisation qui était à linitiative des États généraux de la Santé Respiratoire (une démarche initiée en 2020 faisant suite à linterpellation du Chef de lÉtat concernant la situation alarmante de la BPCO) avec la SPLF et Santé Respiratoire France a permis dapporter une très grande partie de la matière opérationnelle de cet évènement. Il y aura sans doute un important débriefing à faire, tout nétait pas parfait, et surtout, préparer la suite avec la vingtaine dautres organisations qui composent le comité. France BPCO sest engagée à faire avancer le sujet des pathologies respiratoires mais nous noublions pas que la BPCO est notre priorité ; elle est une priorité absolue pour 5,5 millions de Français. Elle est aujourdhui la première pathologie en volume et en dégâts et notre travail principal cette année sera lédition du Plan Cadre BPCO qui sera une réponse à la défaillance systémique auxquels les patients font face depuis des décennies. Les conséquences que les BPCO supportent aujourdhui sont devenues intolérables. 
****La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par lOBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que lasthme, la route, lamiante, lalcool, le sida et bien dautres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, lignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse dune façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer lattention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis. 
Page officielle de la Fédération Nationale des BPCO, France BPCO: https://www.facebook.com/bpcofederationFrancebpcoOfficiel  
Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... https://presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../4434
*Société de pneumologie de langue française (pneumologues hospitaliers)
** Santé Respiratoire France (pneumologues libéraux)

BPCO*** Petit retour sur les États généraux de la Santé Respiratoire avec cette dernière image, de dr à g : les Dr. Hervé Pégliasco, SPLF*, Dr. Frédéric Le Guillou, Santé Respiratoire France**, Dr. Mathieu Larrousse, SPLF, Pr. Chantal Raherison-Semjen, présidente SPLF et Philippe Poncet, président de France BPCO. Notre organisation qui était à l'initiative des États généraux de la Santé Respiratoire (une démarche initiée en 2020 faisant suite à l'interpellation du Chef de l'État concernant la situation alarmante de la BPCO) avec la SPLF et Santé Respiratoire France a permis d'apporter une très grande partie de la matière opérationnelle de cet évènement. Il y aura sans doute un important débriefing à faire, tout n'était pas parfait, et surtout, préparer la suite avec la vingtaine d'autres organisations qui composent le comité. France BPCO s'est engagée à faire avancer le sujet des pathologies respiratoires mais nous n'oublions pas que la BPCO est notre priorité ; elle est une priorité absolue pour 5,5 millions de Français. Elle est aujourd'hui la première pathologie en volume et en dégâts et notre travail principal cette année sera l'édition du Plan Cadre BPCO qui sera une réponse à la défaillance systémique auxquels les patients font face depuis des décennies. Les conséquences que les BPCO supportent aujourd'hui sont devenues intolérables.
****La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par l'OBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que l'asthme, la route, l'amiante, l'alcool, le sida et bien d'autres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, l'ignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse d'une façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer l'attention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis.
Page officielle de la Fédération Nationale des BPCO, France BPCO: www.facebook.com/bpcofederationFrancebpcoOfficiel
Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../4434
*Société de pneumologie de langue française (pneumologues hospitaliers)
** Santé Respiratoire France (pneumologues libéraux)
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Ça devient lamentable de souffrir de jour en jour aux yeux indifférent des soit disant chercheurs des pompes à fricS

Maladie mal connue . Beaucoup de personnes ne se rendent pas compte de la souffrance du malade et de sa conjointe ou conjoint !!La vie est chamboulée ,et certains ne peuvent pas comprendre ne vivant pas avec la personne malade.!! .....🤔😥

Encore merci pour la création de cet évènement qui nous a permis une petite sortie de l ombre. Chaque pas compte. 5,5 M malades diagnostiqués.... que deviendrait ce chiffre avec les autres... !!

Milles MERCI 🙏 POUR CE COMBAT ET VOTRE DÉVOUEMENT QUI NOUS TIENT À CŒUR ❣

Merci beaucoup pour ce combat 🙏on souffre tellement merci de tout cœur ❤

👏🙏

C est bien vrai

Un grand merci à la Fédération France BPCO, son président et ses épuipes ainsi qu'à tous les professionnels qui se mobilisent à nos côtés

Merci pour le combat de notre maladie

Merci à tous ceux qui se battent...quel combat ! Pour chaque personne touchée et pour toute l'équipe de France BPCO qui se bat pour nous....

Merci de vous battre pour nous.

👏🙏🤞🙋‍♀️

merci a vous tous pour ce combat

Grand merci a vous......👍👍🤩

Merci beaucoup à toute cette équipe qui se mobilise et se bat pour notre maladie.

Bravo à tous ♥️

J’aurais voulu que mon papa puisse voir ça 🥲

Bon boulot merci à tous!

Merci 👍🏻✨

Bravo et merci pour tous ce que vous faites pour nous,et vous 😉👍👏😘

Énorme Merci à tous 🙏

Claire a lire

Un grand merci pour votre mobilisation.

Merci beaucoup à vous 👍👍

Merci beaucoup pour votre combat

View more comments

BPCO*. Congrès CPLF. Le grand rendez-vous annuel de la pneumologie de Langue Française et ses rencontres amicales comme ici avec le chef de service du centre de réhabilitation de lUgecam-Alsace, le Dr. Khaldoun Sayegh et son épouse. Lille, ce week-end avec une édition très particulière (because Covid ) de cette manifestation qui regroupe le gratin de la pneumologie francophone. Et un travail relationnel intense pour o2&Cie et France BPCO avec une situation qui évolue dans le bon sens. Un congrès également qui permet de voir sopérer de grands changements dans le monde respiratoire et à vitesse exponentielle. À suivre.
*La BPCO, contrairement à ce qui est dit à tort nest pas la maladie du vieux crétin fumeur. La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par lOBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que lasthme, la route, lamiante, lalcool, le sida et bien dautres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, lignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse dune façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer lattention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis. 
Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... https://presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../44345/

BPCO*. Congrès CPLF. Le grand rendez-vous annuel de la pneumologie de Langue Française et ses rencontres amicales comme ici avec le chef de service du centre de réhabilitation de l'Ugecam-Alsace, le Dr. Khaldoun Sayegh et son épouse. Lille, ce week-end avec une édition très particulière (''because Covid'' ) de cette manifestation qui regroupe le gratin de la pneumologie francophone. Et un travail relationnel intense pour o2&Cie et France BPCO avec une situation qui évolue dans le bon sens. Un congrès également qui permet de voir s'opérer de grands changements dans le monde respiratoire et à vitesse exponentielle. À suivre.
*La BPCO, contrairement à ce qui est dit à tort n'est pas la ''maladie du vieux crétin fumeur''. La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par l'OBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que l'asthme, la route, l'amiante, l'alcool, le sida et bien d'autres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, l'ignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse d'une façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer l'attention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis.
Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../44345/
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Le président n’est pas dans son assiette il a mauvaise mine bon courage

pour avoir ete en rehabilitation a illkirch- graffen j ai eu un suivit avec ce pneumologue tres gentil on pouvait bien discuter avec lui

C'est important pour nous tous que les mentalités évoluent face à la BPCO. Merci de ces espoirs.

Merci beaucoup à vous de faire évoluer les choses pour nous tous 🙏

Les choses bougent ! On avance pour les BPCO ! Merci , continuons à nous mobiliser

Merci

merci pour tout ce que vous faites

MERCI 🙏

Merci beaucoup France bpco et bon courage ❤️‍🩹

Merci et bon courage dans ce que vous faites 🙏

Ç est super belle avancée merci à Philippe et à toute l'équipe

Grâce à Philippe Poncet qui effectue un grand nombre de déplacements pour tous les BPCO, les choses avancent.

Rabi youstour

On ne peut que remercier Philippe Poncet et son équipe qui se bat à fond pour nous merci à l association et prenez bien soin de vous tous

Les choses bougent merci à Philippe Poncet pour son investissement, on va y arriver il faut y croire.

Merci

😥

merci pour votre explication Docteur Saheyg,,, certains comprendront mieux notre grave maladie ,,, les choses avancent restons confiants

Merci pour tout

Grand merci à vous de nous faire connaître. C'est une maladie très pénible, entre autre .

Merci a vous.

J ai cette maladie très dur souvent des allez retours à l hôpital

Et je suis au stade 3

Super!!! Min kiné y était.

View more comments

Santé Mag France 5. BPCO* Épisode 5. Philippe Poncet à propos du reconditionnement physique des BPCO : ''Il est urgent de professionnaliser la prise en charge physique'' et de repositionner chacun des intervenants professionnels à sa place. Le reconditionnement est une vraie spécialité, elle est le médicament principal (avec l'oxygène) et comme toute prescription, elle doit être appliquée scrupuleusement. Les pneumologues ne sont pas les spécialistes de cette branche et les médecins du sport, seuls médicaux à pouvoir conseiller et interpréter les données et les évolutions des patients dans ce domaine ne sont toujours pas dans ‘’l'architecture'' qui entoure les patients. Ces derniers, sont les seuls médicaux à pouvoir assimiler les contraintes exprimées (par les spécialistes de la pneumologie), informer, initier, analyser et retranscrire médicalement l’ensemble des données du reconditionnement physique du patient en direction des intervenants, médecins généralistes, infirmières et professions paramédicales''. Plus encore, les STAPS (professionnels du secteur des activités physiques et sportives) ne sont toujours pas pris en compte comme professionnels référents donnant droit à une prise en charge par l'assurance maladie, leur permettant ainsi de facturer leurs prestations directement. Ce qui ne permet toujours pas de rembourser le sport sur ordonnance.
Les kinésithérapeutes, sont eux, les spécialistes du mouvement, du traitement musculaire (impératif pour les BPCO) et de la prise en charge en kiné-respiratoire mais trop peu s'investissent dans ce domaine, voire, souvent, ne prennent même pas la mesure de l’urgence et de l'essentialité du soin respiratoire alors qu'ils ont la possibilité de faire évoluer significativement leurs patients.
Philippe Poncet en a profité pour « marteler » que l'on doit arrêter de faire et dire n'importe quoi sur le sujet et chacun dans son coin. Et non, il ne suffit pas de lever un bras ou une jambe de temps en temps dans une association pour ''récupérer'' un BPCO, ce travail mérite beaucoup plus de sérieux.
Ces éléments capitaux de la prise en charge au long cours des BPCO seront repris, comme il a été annoncé dans le Mag de la Santé, dans le PLAN CADRE BPCO 2022 qui sera édité par France BPCO, o2&Cie Urgence BPCO entre autres.
CQFD: L'intervention plateau de Philippe Poncet ne concerne pas la qualité professionnelle des uns et des autres et comme dans tout métier il y a du bon, parfois de excellence (le Dr. Gilles JEBRAK en fait partie)et le reste. Il s'agit avant tout de rappeler qu'il est urgent de mettre en œuvre de nouveaux standards de prise en charge dans l'intérêt de la vie et la survie des patients. Chacun à sa place et nous y arriverons tous ensemble.
*La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par l'OBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que l'asthme, la route, l'amiante, l'alcool, le sida et bien d'autres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, l'ignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse d'une façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer l'attention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis.
**Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../44345/
Pr. Chantal Raherison, présidente de la SPLF : les maladies respiratoires, enfance et environnement:
www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/pneumologie/pr-chantal-raherison-splf-les-maladies-respir...é
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Très, très belle intervention sur ce sujet, entre autres. Qui mieux qu'un patient atteint de BPCO peut parler de sa pathologie ? C'est grâce à ce genre de tribune que nous pouvons nous faire reconnaître. Merci Philippe, merci France BPCO.

je souhaite que nous soyons mieux pris en charge, il faut se démener pour tout,, le cvid, démerdez vous à trouver un centre de vaccination, pour tout c est comme ça, aucun droit; rien sauf la carte handicappé,,, les invisibles, les oubliés, arretez de nous culpabiliser svp; juste une aide pas les moyens de me prendre une femme de ménage les courses charger décharger tt est compliqué,,

Il est certain que les kinés ne connaissent pas ou trop peu la BPCO, il faudrait améliorer leur formation à ce sujet.....

Totalement d'accord sur le reconditionnement physique, un peu moins sur l'inutilité des associations, certaines n'interviennent qu'à la suite d'une réhabilitation respiratoire, parfois quelques années plus tard. Des malades sont parfois retombés dans la spirale du déconditionnement et l'existence de certaines associations leur permet d'effectuer un retour en douceur, ils se retrouvent très rapidement dans une dynamique qui souvent se traduit par la pratique de nouvelles activités comme la marche nordique. Notre association avait prévue de renouveler la pratique de randonnées dans notre belle campagne Normande, et créer une équipe de longe côte mais la covid persistant a nous pourrir la vie ce sera surement partie remise.

Oui des professionnels spécialisés et former beaucoup plus bien expliqué Philippe

Il est urgent que tous les BPCO soient correctement pris en charge au niveau physique avec des personnes compétentes. Le reconditionnement physique incluant le réentraînement à l'effort et l'endurance cardio-respiratoire fait partie intégrante du traitement de tous les patients atteints de BPCO ; sans cela, c'est la dégringolade assurée De plus quand on voit combien il est difficile de trouver un kiné qui maîtrise bien ces domaines .... les séances de kiné ne se limitent pas à désencombrer les poumons/bronches des patients, cela doit aller beaucoup plus loin avec une prise en charge physique !

avoir des specialistes competents pour notre pathologie respiratoire et des kines adaptees a notre pathologie et arreter de dire que c'est a cause de la cigarette que l'on ai malade!

Il y a quelques kinés qui travaillent étroitement avec des pneumologues mais trop peu et bien souvent dans leur cursus, le reconditionnement physique est sous-évalué.

Lors de ma récente visite au CHU, quand le sujet a été abordé concernant une réhabilitation, j'ai évoqué largement ce problème : un cursus spécifique pour les kinés qui souhaitent vraiment orienter leur pratique vers celle de la réhabilitation respiratoire.

Merci Monsieur Poncet pour votre intervention sur la prise en charge de notre pathologie, mon kiné a fait un stage concernant les BPCO et je suis rassurée mais il faut vraiment s accrocher et prochainement je dois voir un Cardiologue pour une échographie cardiaque et faire un stage en réhabilitation respiratoire au mois de mai prochain

👍👍

Je fais partie des chanceuses d'avoir trouvé une kiné ostéo qui s'adapte totalement aux différents moments que me font vivre la Bpco et l'Asthme, ainsi que les dégâts occasionnés des médocs qui soignent celles ci. Car généraliste et pneumo c'est pas le top....quand je vois que plusieurs ont ne serait ce que analyse de sang et scanner tous les ans(par exemple) ce n'est pas mon cas..., Mais aussi pas de MDPH, juste pour une carte pour priorité aux caisses, hors le gros des courses ce n'est pas moi qui les fait, je ne vais quasiment pas dans les grandes surfaces.....et pas le revenu pour de toute façon

Si vous êtes comme moi, je vis dans un désert médical, quand je trouve un médecin, la connaissance est une recherche Google de médicaments qui peuvent peut-être fonctionner. Moi je fais mes propres recherches maintenant car je n'ai pas tellement d'orientation. J'ai commencé à faire de l'exercice petit à petit pour essayer de garder l'oxygène le plus longtemps possible, mais je trouve vraiment que le manque de soutien ou de format structuré est un énorme problème. La situation covid rend bien pire tout ce qui se passe pour la BPCO. Je ne suis pas médecin, mais je trouve un excellent programme d'un hôpital canadien spécialement conçu pour les personnes atteintes de BPCO en anglais et en français. Je peux dire que je recommande fortement, c'est gratuit et cela commence par l'hypothèse que vous n'avez peut-être pas fait beaucoup d'exercice ou que vous venez de sortir de l'hôpital. ou bien sûr, cela ne remplace pas en personne, mais tant que cela ne sera pas généralisé, d'autres pourront peut-être en bénéficier. Je n'ai pas trouvé la même chose en France. Je donne les liens ici mais vous devriez parler à votre médecin avant de commencer quelque chose de nouveau. www.youtube.com/playlist?list=PLjoAQ4qnIg59mVP8LmIj1AKmQ7KzaDofb

Mon mari a eu un covid sévère +++ sorti du coma on lui apprend qu il a la bpco jamais entendu parler avant son covid ma question est la suivante est ce que le covid peut donner la bpco ? Merci pour votre retours

View more comments

Santé Mag France 5. BPCO* Épisode 4. Marina Carrère d'Encausse évoque la difficulté à vivre avec une BPCO. Oui le diagnostic tombe généralement comme un couperet faute de connaissance et de communication sur le sujet. Réponse de Philippe Poncet et la confirmation par le Dr. Gilles Jebrack que la qualité de vie des BPCO était très inférieure à d'autres handicaps visibles. Le Pr. Christian Brambilla avait déjà évoqué le sujet face caméra, en précisant que le pronostic des malades au stade très avancé de la BPCO n'est pas meilleur que beaucoup de cancers. Il en a profité pour « marteler » à nouveau que la BPCO n'est pas un SIMPLE rétrécissement progressif des bronches -comme l'indique la littérature (faussement instructive sur le sujet)- mais une OBSTRUCTION. Pour le reste de l'intervention, oui la BPCO est déprimante mais elle déprime avant tous les malades parce que depuis plus de 40 années, rien ou presque, n'a été fait et que sa prise en charge reste aléatoire quand les patients n'ont pas à faire à tout le reste, déni, stigmatisation. Il est donc temps que l'ENSEMBLE des intervenants du respiratoire prennent en compte ce que nous avons à dire et ce que nous demandons en urgence. LA MOBILISATION va être de plus en plus PRÉGNANTE dans les mois qui viennent. Nous avons déjà dépassé, depuis longtemps, le stade de l'ignominie pour les BPCO.
*La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par l'OBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que l'asthme, la route, l'amiante, l'alcool, le sida et bien d'autres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, l'ignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse d'une façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer l'attention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis.
**Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../44345/
Pr. Chantal Raherison, présidente de la SPLF : les maladies respiratoires, enfance et environnement:
www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/pneumologie/pr-chantal-raherison-splf-les-maladies-respir...é
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Et oui voilà .... le handicap atteint toutes les cellules, tous les organes, c'est bien une destruction de notre système pulmonaire ... Philippe Poncet le dit bien et le pneumologue est entièrement d'accord et reconnaît même que la BPCO est la maladie la plus handicapante qui soit ..... Alors pourquoi reste-t-elle aussi ignorée de part et d'autre ?

Est ce que ça altère toujours l'autonomie et est ce difficile à vivre???....... comment dire, est ce que ne plus respirer, c'est génant et est ce vraiment vital? bah bien sur que non. En tout cas bravo d'avoir gardé vôtre calme sur ce type de question.

C’est une maladie sournoise au début puis de plus en plus handicapante au file des années nous rendant amère triste et renfermée .

Oui c'est une maladie angoissante et qui met en danger tous les organes. Le Dr le précise bien non seulement elle atteint physiquement mais également psychologiquement laissant parfois le patient dans une très grande détresse. Voilà pourquoi il faut continuer de se battre pour alerter, pour que très vite la BPCO soit une maladie prise au sérieux.

La liste des organes touchés devient vite impressionnante, passé un stade on a plus vite fait la liste de ce qui fonctionne à peu près que le reste. Il faut un sacré mental pour ne pas tomber dans la spirale de la déprime et du laisser aller.

Pour moi c'est très compliqué,je respire que par la bouche,nez cloisons bouchées, j'aurais dû me faire opérer lorsque j'étais petit mais je n'ai pas voulu. Du coup difficile avec un emphysème pulmonaire bilatérale

Et dire que le pneumologue de réhabilitation d Aix les Bains dit que la Bpco n atteind pas le cerveau!! Ma mémoire se barre en sucette depuis longtemps!!

Cette maladie détruit les personnes qui en souffrent et pour les conjoints, c est difficile , très difficile à vivre. Vouloir aider sans tomber dans l excès, ne pas savoir quoi faire quand la crise est forte, regarder, rester fort pour ne pas inquiéter davantage la personne qui souffre et qui vous regarde... BPCO #ENFER.

Philippe vous avez tout dit très compliqué de vivre avec une bpco merci pour nous

C'est vraiment ça et tout moi, toute ma vie j'ai entendu .. j'arrive même pas à le dire car toute ma famille en ont jamais rien... j'arrive même pas à. .😒😔😢😢

Les personnes que l on côtoient ne comprennent pas. On a fumé. On 3st responsables. Mais enfants j étais toujours essoufflée...je ne fumais pas à cette époque

Je pense que j avais des prédispositions

Je me souviens que mon père voulait me conduire dans un service hospitalier qui traite du cancer à cause du tabac. Je n y suis jamais allée

Bpco++avec la pollution

Courage Mr cette maladie est très difficile

Minamarie Andre

Que veut dire BPCO ? Pour moi c’est : Banque populaire de la Côte d’Or !

Mr poncet n'était pas le seul invité dans l'émission , par respect à l'autre personne invitée ,vous auriez dû diffuser entièrement le reportage ???

je viens d'être diagnostiqué BCPO avec un emphysème 😥

View more comments

Santé Mag France 5. BPCO* Philippe Poncet Épisode 3. Quand le sujet BPCO tourne autour de la même antienne et l'on continue à enfoncer, inutilement, un clou pour stigmatiser les malades, il n'est pas étonnant que le président des BPCO réagisse cash à l'antenne rappelant les origines de la BPCO* dans l’ordre : prédispositions génétiques et physiologiques, infections, terrains inflammatoires, pollution, sédentarité avant les addictions et les pollutions professionnelles. Le Pr Christophe Pison, ancien chef de service de pneumologie du CHU de Grenoble déclare -édition Edimark- : ''il est frappant de voir que 1/3 des patients souffrants de BPCO n'ont jamais fumé''! Concernant les 2/3 des autres (cqfd**), si tout le monde s'était démené pour faire émerger la BPCO aux yeux du grand public au lieu de l'enfouir bien profondément*** dans un coin de l'espace sanitaire hexagonal espérant que les ''crétins'' de service (patients) ne ''broncheraient pas'', nous aurions droit à plus d'égards.
Et si d’autres avaient pu faire en sorte de prévenir les personnes à risques des dangers qui les guettent dès la petite enfance et qui les affecteront gravement un jour, nous n'en serions pas là en 2022. Cette littérature désuète et trompeuse (qui empêche les JOURNALISTES et commentateurs divers d'actualiser un discours OBSOLÈTE) sur la BPCO contribue, depuis les années 80, à ENTERRER, après une vie de SOUFFRANCES ATROCES, des centaines de milliers de Français dans l’anonymat le plus complet.
** ce qu’il fallait dire
***depuis près de 50 ans et pour éviter les sujets qui blessent… entre autres la pollution.
*La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par l'OBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que l'asthme, la route, l'amiante, l'alcool, le sida et bien d'autres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, l'ignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse d'une façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer l'attention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis.
**Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../44345/
Pr. Chantal Raherison, présidente de la SPLF : les maladies respiratoires, enfance et environnement:
www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/pneumologie/pr-chantal-raherison-splf-les-maladies-respir...é
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Une émission bâclée on aurait aimer savoir ce qui va en venir et encourager les recherches une maladie se traite quand on a l'origine moi j'ai jamais fumer et a 52 ans j'ai commencé l'essoufflement

Le Mag de la Santé, souvent une référence de la vulgarisation médicale devrait se pencher vers la réalisation d'un document de fond bien plus intéressant pour tous car plus de 99% des Français ne connaissent pas ce problème de santé majeur qui affecte déjà lourdement les actifs de notre pays.

Oui, le magazine de la santé est très populaire et ce serait vraiment l'occasion d'engager une émission d'une autre ampleur en temps et informations récentes sur cette pathologie qui n'est vraiment pas traitée à la hauteur des enjeux et attentes des patients !

Santé Magazine de France 5 est une émission bien connue pour ne traiter les sujets importants qu'en surface malheureusement. Il faudrait un plateau axé essentiellement sur la BPCO avec des professionnels qui tiennent la route et qui cessent de rabâcher que la BPCO est la maladie du fumeur. QUID de ceux qui n'ont jamais fumé ?

Oui c'est une maladie qui doit être prise au sérieux 😕

Bravo Philippe vous dites les choses justes merci

C'est difficile de se faire entendre. Cette maladie reste dans la tête des gens comme la maladie des fumeurs ☹️

Paye ta culpabilité d avoir fumer ou pas!!

Une journaliste médicale que j'écoutais depuis pas mal de temps mais qui véhicule néanmoins les stéréotypes de la BPCO en antenne . C'est sûr , on n'est pas près de s'en sortir . 😤😤 ..

Le Mag de la santé devrait proposer, comme ça déjà était fait pour d'autre sujet, un dossier spécial BPCO. En tout cas merci pour cette intervention.

j'ai été détectée BPCO une maladie que je ne connaissais pas mon,médecin généraliste me disait vous faites de l'emphysème (je fumais beaucoup donc je suis coupable) un mois apres j'étais aux urgences avec la panoplie oxigène cortisone je veux bien accepter ma "faute" mais que les médecins de posent la question sur leur responsabilité de détecter cette maladie avec un simple spiromètre que je n'ai vu chez aucun médecin généraliste et nous sommes toujours diagnostiqués trop tard avis !!!!!!!!

j'oubliais plus de 50 fois samu urgences réa avec tout ce que cela comporte d'angoisse de souffrance pour le malade et les proches

Cette émission est très connue dommage bravo Philippe

Bien expliqué ok le tabac mais pas que merci

Déçue du magasine qui ne vous a pas laisser vous expliquer

Les non fumeurs malades ont une double peine, ils sont victimes de la même absence de considération et doivent en plus trouver une cause à leur pathologie, la mienne était le travail, mais allez écraser 20 ans de métier sous le pied comme un vulgaire mégot. Fumeurs et non fumeurs passons outre ce sentiment de culpabilité et rejoignons toutes et tous la seule fédération qui sait déjouer ce genre de piège et avancer.

Merci PHILIPPE de faire écho de toutes nos souffrances.

😮

a cause de cette polution beaucoup^de personne malade surtout la polution dechapement de voiture

javous je fumee met autre chose que la cigarette et plus poluant

de ca on en parle pas on continue a faire de ce monde des gens de plus en plus malade

la prodution de voiture on ne dit rien cela ramene tellement dargent dans les caisses

trop de voiture dans ce monde

sans oublier : nager jeune plusieurs heures par jour dans des piscines traitaient au chlore à l époque et faire respirer de la ventoline et tout ça pour des records, médailles, coupes !!!!!

comment guerir dune bpco il a til des moyen de guerison

View more comments

Santé Mag. BPCO* Épisode 2. Une chercheuse de l’Inserm** (aux côtés de Philippe Poncet sur le plateau) met en avant, via une autre pathologie, l'origine d’un problème de santé avec les prédispositions génétiques et physiologiques et les idées fausses. Un parallèle avec l’évidence entre la BPCO qui est la plus importante pathologie respiratoire en volume et en dégâts -plus de 5 millions d’individus concernés- et toujours déniée, stigmatisée, depuis près de 50 ans. Une maladie (comme la psychiatrie) où l’on continue sciemment à fustiger ses malades sous l'angle du vieux crétin fumeur pour mieux en cacher la réalité et éviter, ainsi, d'aborder la genèse de l’affection, comme ses premiers facteurs aggravants, bien avant les addictions et les maladies professionnelles. La BPCO, une pathologie d’envergure mondiale (3e cause de décès dès maintenant) dont les investissements de recherche avoisinent péniblement le 0,00 quelque chose !!! Quid des BPCO placés déjà sous oxygène dès la trentaine ? Quid du tiers au moins d’entre-eux qui n’ont jamais touché à de quelconques addictions et quid de celles et ceux qui depuis des décennies n’ont jamais été capables de mettre en œuvre une véritable stratégie globale de prévention, justement pour faire en sorte que les plus fragiles soient formellement avertis ? Un problème de santé qui concerne en fait tous les Français. Cet épisode 2 du "Mag de la Santé" reprend une évidence, développée à travers l'approche de cette chercheuse en psychiatrie, comment la RECHERCHE démontre que les prédispositions génétiques, physiologiques sont à l'origine de ces graves problèmes pathologiques : idées fausses, infections, inflammation et survenue d'une maladie grave multifactorielle, voici un résumé de ce qui devrait être enseigné à tous à propos de la BPCO au lieu de continuer à divulguer une littérature OBSOLÈTE qui contribue, depuis les années 80, à enterrer, après une vie de souffrances atroces, des centaines de milliers de Français dans l’anonymat le plus complet.
*La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par l'OBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que l'asthme, la route, l'amiante, l'alcool, le sida et bien d'autres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, l'ignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse d'une façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer l'attention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis.
**Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../44345/
Pr. Chantal Raherison, présidente de la SPLF : les maladies respiratoires, enfance et environnement:
www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/pneumologie/pr-chantal-raherison-splf-les-maladies-respir...é
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Changer les représentations, allez plus loin que les clichés, c'est exactement ce que demandent les BPCO qui sont eux aussi, confrontés aux automatismes réducteurs depuis tant d'années !

Ras le bol de tout rapporter à la cigarette et de faire culpabiliser les fumeurs ! Même encore hier, dans un article de presse, on lisait : « Le CHU de Brest participe à une étude mondiale sur la BPCO, « la maladie du fumeur » ! Il faut arrêter cette stigmatisation ! Pourquoi la BPCO est-elle toujours présentée comme une conséquence du Tabac alors qu’il est de plus en plus prouvé que la cause n’est pas systématiquement le tabac ? Lisez bien l’article de l’Inserm tout en bas de ce post : « BPCO : une mutation génétique confirmée comme facteur de prédisposition » : c’est cette piste qu’il convient d’approfondir.

Oui,il y à marre de tout rapporter sur la cigarette alors que nous avons partis le groupe des jeunes et très jeunes

De toute façon à chaque fois que l on dit j ai emphysème et bpco paf allez du genre à nous dire bien fait car vous fumez pff tout le monde ne fume pas il n y a pas que la cigarette enfin on ne cesse de le répéter mais on ne nous croit pas

Si le tabac est un facteur aggravant la BPCO, il n’est pas le seul. Pour avoir travaillé dans un bureau d’études environnement, la pollution de l’air est tout autant pour ne pas dire plus impactant sur la santé : pollution à l’ozone avec les oxydes d’azote, les hydrocarbures, les combustions de carburant et de bois, les particules fines, les poussières, les pollens, les moisissures etc etc.. c’est sur ces problématiques qu’il faut se pencher. Le tabac est un des facteurs qui stigmatise le patient BPCO à tort. Et ceux qui n’ont jamais fumé et qui en sont atteints, en parle-t-on ?

Quand le nombre de malade explosera en raison de la pollution, peut être que..... #letabaccoupabledetout c est facile comme ça !!!

Bjr. Moi, mon 2ème Pneumologue a été Hyper Bien. On sait que Fumer n'est pas bon mais Lui m'a Demandé les Métiers que j'ai fait... Les Malheurs que j'ai eu... Les Lieux d'habitation...Car Tout Rentre pour Nos Poumons et Respirations. Pour LUI, il n'y a PAS que le TABAC. ( Mais qui est un facteur aussi quand même mais Pas Spécialement le Principal )

Tout ca c'est fait pour culpabiliser les gens culpabiliser d'avoir fumé d'avoir fait ceci et cela on connaît maintenant leur façon de procéder surtout après cette pandémie CULPABILISER les gens pour se faire bonne conscience. Mais les vrais responsables ne sont r ils pas ceux qui fabriquent des produits nocifs ? Et ceux qui permettent de le mettrent sur le marcher que se soit le tabac amiante ou autres produits c'est kif-kif même couleur même odeur même calibre. Haaa c'est facile de montrer du doigt les consommateurs qui succombent à leurs produits et d leur dire que c'est leur faute fallait pas commencer ou arrêter tant qu'il est temps tout ça pour disculper leur conscience. Mais a la base l'être humain est il en ce bas monde pour résister toute ça vie ? Résister à l'alcool tabac sans parler de la mal bouffe toutes ces saloperies qui sont en vente libre la pollution qui abime nos poumons les particules fines les polluant de toutes sorte. non faut arrêter avec leurs accusations et arguments a deux balles....

Toujours le tabac pour culpabiliser j'en sais quelque chose résultats maladie génétique

Moi j’ai aussi fumer,mais j’ai un terrain allergique et depuis que j’ai arrêté mon boulot et bien plus d’allergie donc y’a pas photo comme on dit. J’ai travaillé en Allemagne dans une entreprise ferraille et graisse,huile

Meme votre entourage banalise cette maladie c'est vraiment un monde d'égoïste qui se mettent la tête dans le sable et ne veulent absolument pas savoir !

Asthme infantile, sinusite chronique et allergies diverses, puis pour couronner le tout, 22 ans en tant que prothèsiste dentaire à inhaler quotidiennement ma dose de silice, de poussières de résine, de métaux divers, de fumées de coulées des pièces metalliques en fusion dans leur revêtement phosphaté, une belle panoplie pour obtenir aisément une belle pneumoconiose, des infections à répétitions puis pour finir une sarcoïdose pulmonaire. Bon, heureusement pour moi, je n'ai jamais fumé et j'entretenais ma "forme" régulièrement.

C'est un peu comme le sida en son temps de découverte . Vous étiez homo forcément !

Bonjour, vous pouvez jouer un grand rôle à nos côtés dans ce combat hors-normes, où se joue la survie de centaines de milliers de Français avec plus de 5 millions d'entre-nous déjà affecté par la BPCO à divers niveaux ; dès le premier stade cette lutte va devenir permanente. France BPCO, notre fédération nationale est uniquement financée par les adhésions de ses patients et les dons d’ordre individuels. Aidez-vous-Aidez-nous. Suivez ce lien et participez. Vous êtes BPCO adhérez. Vous n'êtes pas BPCO soutenez. francebpco.eu/adherez-soutenez/

View more comments

BPCO* TV. ÉPISODE 1. Philippe Poncet sur les plateaux de France 5 invité par Marina Carrère d'Encausse, l'animatrice du « Mag de la Santé » dès 13h40 tous les jours. Première minute de présentation avec l'évocation d'une situation personnelle et l'annonce de la rencontre entre le Tour BPCO et le Tour de France. Rendez-vous le dimanche 17 juillet entre Rodez et Carcassonne.
*La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par l'OBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que l'asthme, la route, l'amiante, l'alcool, le sida et bien d'autres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, l'ignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse d'une façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer l'attention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis.
Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../44345/-
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Un grand bravo à toi Philippe encore une fois tu t'es battus pour nous tous les bpco et pour sa je t'en remercie c'est énormément de boulot

Merci à vous de faire connaître cette maladie terrible 🙏

Un petit "bout" d'antenne pour parler de la BPCO, cette meurtrière dont quasiment personne ne parle et que nul ne connaît -ou presque- ... Merci à Philippe Poncet, président de France BPCO, d'avoir fait ce long déplacement sur Paris sur les plateaux de France 5. Le meilleur reste à venir

Un grand bravo pour ton dévouement à faire connaitre et reconnaitre la BPCO. Et bravo pour le Tour de France.

Merci philippe prt

Merci beaucoup Philippe

Merci mille fois pour ton investissement Philippe, tu sais de quoi tu parles, ton combat est tellement difficile que tu n'hésites pas à faire tant de trajet pour nous représenter et au moins ça a de la consistance même si on ne te laisse pas longtemps t'exprimer c'est bien dommage. J'espère que France 5 et Marina Carrère d'Encausse seront au rendez-vous pour la rencontre Tour BPCO et Tour de France.

C ma maladie Laurent Monchaux

merci a philippe poncet

Merci Philippe sans vous on serait transparent personne ne saurait que cette maladie existe même si on en parle toujours très peu dans les medias

Bravo et merci pour tout votre investissement pour faire connaître la bpco . 👏👏

Merci à Monsieur Poncet qui dit toujours des choses concrètes car il sait de quoi il parle. De plus ses interventions sont toujours aussi pertinentes et justes. Encore un grand merci à vous sans oublier Marie Laure qui fait et à toujours fait un travail de ouf dans ses réponses pour tout un groupe. Chapeau à vous.😉😉👍👍👍👍

Merci Philippe, espérons que cela dégel les blocages .....

Merci pour tout cet investissement et bravo pour ce long parcours qui commence à avancer

Merci Philippe

J'ai écouté mais déçue de plus Philippe n'a pas pu s'exprimer beaucoup mais merci à lui

Merci Monsieur Poncet de nous représenter !

Respect à vous Monsieur Poncet

Merci à vous Monsieur

merci

Merci pour ce reportage mais malheureusement peu de personnes autour de nous ne comprenent la détresse morale de notre maladie ,qui nous affaiblis de jours en jours .

Bonjour merci à Philippe Poncet de parler sur les plateaux de télé dans les émissions médicales. Tres beaux reportages car ce n'est pas le premier. On a besoin de personne comme vous pour être écoutés nous atteinds de cette maladie BPCO . Nous avons besoins de cette fédération française pour les malades atteints de BPCO merci à vous et à toute l'équipe qui gère cette fédération.

ayant un probleme respiratoir e egalement je comprends fortement cette mise en garde et surtout demande de prevention merci

View more comments

BPCO*. EXCLUSIF-Partagez. Philippe Poncet sur l’antenne de France 5 ce mardi 11 janvier à partir de 13h40. La rentrée officielle des o2&Cie Urgence BPCO-France BPCO se fera en direct dans l’émission Magazine de la Santé, animé par Marina Carrère d’Encausse. Un spécial BPCO avec en ligne de mire une discussion sur l’engagement de Philippe Poncet à travers son parcours de BPCO, la création de l’équipe o2&Cie et le lancement de notre fédération France BPCO. Une façon dynamique de « reprendre » l’actualité en format XXL, avec un programme 2022 qui sera évoqué, dans les semaines qui viennent, de part et d’autre des organisations. Un programme à la hauteur du combat que nécessite la défaillance systémique qui a enterré la BPCO -et ses malades- depuis trop longtemps dans notre pays.
*La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par lOBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que lasthme, la route, lamiante, lalcool, le sida et bien dautres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, lignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse dune façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer lattention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis. 
Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... https://presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../44345/

BPCO*. EXCLUSIF-Partagez. Philippe Poncet sur l’antenne de France 5 ce mardi 11 janvier à partir de 13h40. La rentrée officielle des o2&Cie Urgence BPCO-France BPCO se fera en direct dans l’émission Magazine de la Santé, animé par Marina Carrère d’Encausse. Un spécial BPCO avec en ligne de mire une discussion sur l’engagement de Philippe Poncet à travers son parcours de BPCO, la création de l’équipe o2&Cie et le lancement de notre fédération France BPCO. Une façon dynamique de « reprendre » l’actualité en format XXL, avec un programme 2022 qui sera évoqué, dans les semaines qui viennent, de part et d’autre des organisations. Un programme à la hauteur du combat que nécessite la défaillance systémique qui a enterré la BPCO -et ses malades- depuis trop longtemps dans notre pays.
*La BPCO est la très GRAVE MALADIE du POUMON en volume et en dégâts causés qui affecte déjà près de 5 MILLIONS de Français. C’est l’effondrement du SYSTÈME RESPIRATOIRE qui se caractérise par l'OBSTRUCTION permanente des bronches qui BLOQUE le souffle et la DESTRUCTION du système respiratoire qui ASPHYXIE chaque jour un peu plus les individus. Un périple commencé très tôt dans l’enfance et une « aventure » qui finit régulièrement aux urgences, trop tardivement, faute de PRÉVENTION ! BPCO veut dire scientifiquement Broncho-Pneumopathie-Chronique-Obstructive, son processus d’aggravation chez les stades les plus avancés altère l’ensemble des fonctions VITALES par MANQUE d’oxygène dans le SANG et met en danger les individus d’une façon irréversible. Prédispositions PHYSIQUES, GÉNÉTIQUES, POLLUTION, SÉDENTARITÉ en sont les causes principales, un terreau FERTILE en complications sur lequel il ne faut jamais rajouter de RISQUES très AGGRAVANTS comme les addictions au tabac ou l’exposition aux produits toxiques divers. Au stade avancé VOUS ÊTES EN ÉTAT DE SURVIE permanent. La BPCO tue plus que l'asthme, la route, l'amiante, l'alcool, le sida et bien d'autres pathologies réunies mais cette 3ème cause de décès mondiale, paradoxalement, ne fait toujours pas l’objet d’un PLAN STRATÉGIQUE global. Quant aux statistiques, sur un million d’individus diagnostiqués, 700.000 sont déjà au stade sévère et 150.000 patients ont basculé dans l’insuffisance respiratoire placés sous assistance oxygène. Voici une des conséquences de cette « absence » chronique qui dure depuis plus de 40 ans. Pour le reste, les 4 millions de BPCO estimés et disséminés dans la nature, l'ignorance sur la pathologie qui les affecte les pousse d'une façon anonyme à chaque nouvel évènement, comme la pandémie respiratoire que nous traversons, vers un destin funeste. Personne ne sait d’ailleurs, à l’heure actuelle, si dans sa famille, ses amis, ses relations, quelqu’un n’est pas déjà affecté car sans PRÉVENTION RESPIRATOIRE, c’est la porte ouverte à des milliers de décès en puissance, sans attirer l'attention. L’hécatombe Covid19 est là pour nous le rappeler. Enfin, les INVESTISSEMENTS sur la recherche BPCO, la 3ème cause de décès au MONDE ne totalise que 0,6% (dernier chiffre visible) du total de ceux-ci au niveau Européen ; des prétentions PEU honorifiques qui coûtent déjà très, très lourd en PERTES humaines et économiques. Avec un tel constat, le COMBAT que nous menons avec France BPCO, la fédération nationale des patients BPCO (francebpco.fr), est majeur pour nous, pour vous, vos enfants, vos parents, vos amis.
Une approche confirmée maintenant par plusieurs sources : SPLF, Inserm, Les Échos etc ... presse.inserm.fr/bronchopneumopathie.../44345/
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Bonjour à tous! Voilà une excellente manière de commencer l'année ! Comme d'habitude c'est grâce à France BPCO et O2 que l'on parle de la BPCO !

À lire absolument

Pour une fois que l'on parle de la bpco à la télé, il faut absolument être devant son écran. Un grand merci à vous

Bonjour et merci France BPCO et o2&Cie de ne jamais lâcher et de poursuivre ce combat pour que les BPCO ne se sentent plus jamais seuls dans cette lutte de chaque instant.

Merci, merci pour tous les BPCO qui souffrent tant et pour lesquels seule la Fédération France BPCO se bat.

bonne nouvelle pour tous les bpco

Merci, on se sentira moins seul.

je vais regarder merci france bpco

Je ne vais pas oublier moi même BPCO sévère et emphyseme un grand MERCI À TOUTE L'ÉQUIPE

Je vais regarder , merci à monsieur Poncet et à France bpco

Evelyne MaelCelia TravisMarvin

encore un bon point à France BPCO et O2&Cie !!!

Merci je regarderais prt

BPCO depuis 9 années, je vais regarder. Merci.

Merci beaucoup regarde cette émission super bravo

idem emphysème BPCO je remercie toute l'équipe de se battre pour nous et Philippe Poncet et ses collègues qui font tout pour nous on va regarder bien sûr et à tout le monde même si on est vraiment pas reconnu et que l'on souffre, personne ne s'en rend compte je vous dis gardez le moral et prenez bien soin de vous on va se soutenir

Merci beaucoup pour cette information que je transfère.

Merci de l'info c'est super

Merci je ne vais regarder sans faute

Pourquoi la 5 a t elle changé ses programmes journaliers sans prévenir les téléspectateurs.

Bonne journée cathy Henri Giannarelli

Merci je vais regarder

A regarder, pour comprendre ce qu'endure le malade et l'entourage ! Surtout le malade souvent incompris par les autres.!!!

View more comments

La direction de France BPCO vous souhaite une très bonne année et le meilleur possible pour vous, vos familles et vos amis. Une pensée à celles et ceux qui nous quittent au fur et à mesure malgré une lutte acharnée pour vivre. 2022 nous réserve sans doute beaucoup de surprises, des bonnes et moins  bonnes, pour autant, notre combat se poursuit car il nest plus supportable dassister à autant de dégâts, autant de déshérence à propos de la BPCO et de ses victimes. Beaucoup de courage et de détermination, cest la caractéristique des France BPCO. 
Reprise à partir du 10 janvier.

La direction de France BPCO vous souhaite une très bonne année et le meilleur possible pour vous, vos familles et vos amis. Une pensée à celles et ceux qui nous quittent au fur et à mesure malgré une lutte acharnée pour vivre. 2022 nous réserve sans doute beaucoup de surprises, des bonnes et moins bonnes, pour autant, notre combat se poursuit car il n'est plus supportable d'assister à autant de dégâts, autant de déshérence à propos de la BPCO et de ses victimes. Beaucoup de courage et de détermination, c'est la caractéristique des France BPCO.
Reprise à partir du 10 janvier.
... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Merci, meilleurs vœux à toutes les équipes qui font tant pour nous.

merci bonne année à vous tous

Merci et bonne année a vous tous

Bonne année à tous 🍾

Merci a vous aussi toutes l'equipe❤

Bonne année

Du coup, on a gagné une année! Fêtons les prochaines avec beaucoup de volonté et de ténacité. Bonne chance à tous les BPCO et.....à l année Prochaine!!!

Bonne année et bonne santé

Bonne année à tous

Bonne année a tous

Bonne année à tous

Bonne et heureuse année et merci de votre engagement

Meilleur vœux à tous que cette année apporte que le meilleur mais surtout la santé

View more comments

... See MoreSee Less

Comment on Facebook

Waouh belle photo !!! Adieu 2021....

Athirham.rabi in challah

Bonne année à tous et protégez-vous

Bonne année à toutes et tous je vous souhaite une excellente année 2022 que dieu nous protège et nous protège inchallah

Charger plus de publications